* Sculpturiste :  j’ai  inventé ce mot, car il en faut pour se définir et parler de son travail. Parfois les mots n’existent pas  ou sont ennuyeux … Celui là il est dynamique et puissant …. solide …. parce que faire de la sculpture c’est physique et énergétique. Dans mon métier je porte, déplace,porte et re-déplace des kg, des tonnes de matières !

C’est pour ça que j’ai associé ces deux mots : sculpture et culturiste …. et puis ça me fait rire aussi !

Formée à la sculpture Terre et Pierre dans le Gard en 2000, c’est en Ariège que j’ai choisi de développer mon activité artistique. Je travaille principalement le grès de Bollène et le métal commence à prendre doucement ( tendinite oblige : ) plus de place dans mes créations. 

Amoureuse des lieux insolites et des friches industrielles envahis par la nature, je déniches des trésors de métal dans des usines désaffectées ou chez des ferrailleurs.

J’aime jouer avec les contrastes : rugueux de la chamotte brute, lisse, texturé, engobes colorés, métal rouillé, déchiqueté ….

Toutes mes créations sont des pièces uniques, cuites à haute température ( 1250° ) et résistantes  au gel.