Violette, grès de Bollène

Portrait

Installée  en  Ariège depuis 5 ans, je développe mon activité artistique  à l’aide de la photographie, de la peinture et de la sculpture céramique en donnant vie à  un univers poétique et coloré. C’est dans ma cuisine et ma grange que naissent personnages, escargots géants et chats presque humain …. Mon inspiration se nourrit de l’observation de la nature et de mon gout pour la bande dessinée, les cartoons et la POP culture. 

Anhour, grès de Bollène

Je pratique la sculpture dans la masse d’une terre chamottée. Le grès de Bollène me permet la création de sculptures de grandes dimensions. Leur cuisson  à haute température leur permet de résister au gel.

Toutes mes créations sont des pièces uniques mais je peux aussi travailler sur commande.…attention uniquement si le projet m’inspire !! 🙂 n’hésitez pas à me contacter !!

La sculpture dans la masse :

Dans ma cuisine …..

Cette technique consiste à accumuler de l’argile pour constituer un bloc, parfois jusqu’à plus de 300 kg !! croyez moi ça défoule !

Ensuite, je travaille à l’aide d’outils, armée de gants Mappa ! Et oui la terre chamottée est abrasive  !! oubliez la sensualité de la scène du film Gost ! Là c’est maillet, couteaux de boucher et outils de dentiste !! ça fait moins rêver !!

Symposium Montbrun Bocage

Une fois la sculpture presque terminée je fait des “fenêtres” c’est à dire que j’ouvre la sculpture à plusieurs endroits pour pouvoir l’évider. Je conserve les morceaux enlevés pour les recoller après. Selon la pièce je peut avoir jusque 8 fenêtres ! J’ouvre la tête, le dos ou le ventre, les bras les jambes !!! j’ai l’impression de faire de la chirurgie !! une petite liposuccion Madame !?

Mais pourquoi évider ?

  • risque d’explosion à la cuisson si présence de bulles d’air
  • longueur du séchage
  • poids de la pièce

L’évidage est délicat,  l’épaisseur laisser doit être la plus régulière possible ( 2cm minimum) pour éviter les fissures au séchage.  Une fois la pièce évidée je recolle les fenêtres à l’aide de la barbotine ( terre très mouillée collante ).  La sculpture refermée je termine les détails des cheveux par exemple comme je lui ai découper la tête !

Après tout ça la sculpture doit sécher avant cuisson, plus la pièce est épaisse plus le séchage sera  long .